Brooklyn Folies de Paul Auster


Note : ****

 

Paul AUSTER, écrivain new-yorkais ne se présente plus. Mondialement connu et reconnu, il est de ces auteurs qui trônent en tête de gondole dans toutes les librairies, FNAC, Virgin et consorts.

 

Intriguée par son omniprésence dans les bacs, le talent qu'on lui reconnait et le monde américain qu'il décrit, j'ai acquis il y a quelques semaines ce roman qui, comme pour la plupart, se passe à NY.

 

Peu emballée dès les premières pages, pensant que le style n'avait rien d'extraordinaire, j'ai poursuivi ma lecture pour, à l'arrivée, ne plus m'en détacher et être totalement emballée.

 

Oui, il y a, sans conteste du talent dans ces pages. Nathan Glass, Tom , Harry Brightman, Lucy, Aurora et Nancy Mazuchelli et Honey Chowder ont su m'embarquer dans leurs turpitudes, leurs rêves, leur hôtel Existence, ce lieu que nous recherchons tous, inconsciemment.

 

L'avenir de l'Amérique est la trame de ce roman fort en remise en question, en recherche de soi, en découverte des autres.

 

De page en page, j'ai aimé cet écrivain, ses personnages, sa verve, sa philosphie, ses idées politiques sous jacentes. Et quelle ne fut pas ma surprise de constater au dernier paragraphe du chapitre final, une chute à laquelle je ne m'attendais pas et qui m'a laissé songeuse en même temps que séduite par cet auteur qui sans être austère est bien réaliste.

 

Où va l'Amérique, cher Paul ? A Brooklyn comme ailleurs, dans la folie..

 

A lire.. Indéniablement.

 

Votre dévouée lectrice, 


Elodie TORRENTE

A découvrir ici :


Vous l'avez lu ou pas ? Partagez-le ailleurs et/ ou exprimez-vous ici :


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Olivier Darcourt (dimanche, 06 novembre 2016 16:08)

    Personnellement je vous conseille très fort "Moon palace" du même Auster, sûrement le roman le plus passionnant et le plus entêtant que j'ai lu! Si on me demandait quel livre j'aurais aimé avoir écrit, c'est celui-ci qui me viendrait directement à l'esprit! En tout cas si vous avez aimé ce Paul Auster, vous devriez vous pencher à l'occasion sur ses opus des années 80-90, en tête desquels sa "trilogie new-yorkaise" ou "Mr Vertigo"... et surtout "Moon palace" donc! Amitiés