Couleurs

Dans mon monde, il y a des couleurs, il fait beau et le sourire illumine les visages des habitants.

 

Dans mon monde, il y a des personnes jaunes, noires, blanches et beiges. Il y a des petits, des gros, des grands, des beaux, des laids. Mais aussi des infirmes, des schizophrènes, des handicapés, des vieux, des jeunes, des enfants, des bébés. Et puis des arbres, des fleurs et des rires.

 

Dans mon monde, il y a des larmes de joie. Des rêves à désirer. Des envies à vivre. De belles actions et de jolies pensées.

 

Dans mon monde, il y a les autres qui enrichissent mon esprit. Et des partages de lieux, d’envies, de repas et d’écoute. Des partages d’amour.

 

Dans mon monde, il y a un petit enfant blessé caché au fond de soi qui s’ouvre à tous les autres. La peur n’existe pas. La confiance règne tout autant que la bienveillance. La compréhension a remplacé le jugement. L’analyse constructive l’emporte sur la critique malveillante.

 

Dans mon monde, l’égoïsme ne se brandit pas comme un étendard. Aider ne signifie pas devoir en retour. Attendre est obsolète. Comprendre est obligatoire.

 

Dans mon monde, l’empathie domine. Aucun dieu n’existe. La confiance en soi les a remplacés. Et celle en l’autre y a gagné.

 

Dans mon monde, il y a des couleurs et l’argent n’en est pas une. Compter n’existe pas. Donner est monnaie courante.

 

Dans mon monde, je me sens souvent seule. Alors j’illumine mon visage d’un sourire et je me dis : « Même si mon monde n’est pas celui dans lequel je vis, si je me tends la main, me retrouverais-je ici ? » 

 

E.T

 

Et votre monde à vous, il est comment ?

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 10
  • #1

    Etat d'ame (jeudi, 05 mai 2011 21:48)

    Veux-tu vraiment poser la question Elodie? Entendre la réponse ?
    En te lisant, j'ai tout de suite pensé à un truc qui traine sur mon phone depuis que je peux mettre un mot l'un après l'autre. Ce fut une phrase :

    Comment expliquer par les mots et par la parole combien et Comment on a mal, quand, justement, c(est dans la relation à disposition pour le dire et le faire savoir que l'on souffre?

    Mon monde à moi est cet enfermement. Du moins l'a-t-il été puisque que ces trois lignes, par leur existence même, révoquent ce qu'elles projettent.

  • #2

    Elodie TORRENTE (vendredi, 06 mai 2011 17:22)

    Alors révoque ce que tu projettes et projette sur le papier ce que tu révoques... ;)

  • #3

    Etat d'ame (vendredi, 06 mai 2011 22:52)

    Désolé, sur ce coup là, exceptionnellement, on ne peut pas être d'accord. Nos ondes se disloquent sur le liège de nos expériences.
    Révoquer ce que je projette ? Elodie ! Révoquer mon amour pour toi (et quelques autres), ce que je projette en vous ? En imagines tu les conséquences ? Demande moi de sauter par la fenêtre !
    Projeter ce que je révoque, je sais faire. Que nos lecteurs voient la contrib sur Oussama.
    Evoquer ce que je provoque me plairait mieux. Evoquer ton sourire, évoquer ton clignement de l'oeil droit. Evoquer ton désir. Et là, oh magie, je vis.

  • #4

    Elodie TORRENTE (dimanche, 08 mai 2011 10:59)

    Alors, vis... Mange, prie, aime, comme dirait un auteur dont on m'a offert les écrits mais que je n'ai pas encore lu.. Là, je suis sur un roman plus qu'intéressant dont je ferai la chronique prochainement.. Un Emmanuel Carrère. pas le tien qui viendra ensuite... Très bon. Tu devrais aimer tout comme je ... ;)
    Bon dimanche ! :-)

  • #5

    Etat d'Ame (dimanche, 08 mai 2011 13:16)

    Depuis que j'ai lu le roman russe d'Emmanuel Carrère, chaque fois que je prends le TGV , je pense à toi. Et même, plus fort, quand je veux penser à toi comme çà, je prends un billet paris-quelque part au bord de l'atlantique.
    Bonne semaine.

  • #6

    Didier (dimanche, 08 mai 2011 16:08)

    Vous êtes mignons tout les deux ... ;-)

  • #7

    Elodie TORRENTE (lundi, 09 mai 2011 11:39)

    Ce qui est génial, c'est que maintenant, on est mignon tous les trois... dans mon monde. :-)

  • #8

    Etat d'ame (lundi, 09 mai 2011 19:25)

    Trois comm'
    1-Prends toi par la main et pince toi. \_/
    ou
    2-oui (::()::)
    ou
    3- Mignon, on me l'avait jamais fait...!-(

    http://www.linux-france.org/prj/jargonf/general/smile.html

    (:-*

  • #9

    Patric Rochedy (dimanche, 15 mai 2011 20:51)

    se sourire et se tendre la main pour mieux sourire et tendre la main aux autres. Comme un "pense-intelligent" à garder sans cesse avec soi.
    "Brassens disait"la seule révolution consiste à s'améliorer soi-même en espérant que les autres en fassent autant"
    bon et beau soir à toutes et tous!
    Patric

  • #10

    Elodie TORRENTE (lundi, 16 mai 2011 09:51)

    Et même si les autres ne le font pas, pourquoi s'en priver. Après tout, comme disent les chrétiens, "charité bien ordonnée commence par soi-même." A méditer...